Diehl Metering fête les 30 ans de sa technologie de mesure par ultrasons

Diehl Metering fête les 30 ans de sa technologie de mesure par ultrasons Diehl Metering fête les 30 ans de sa technologie de mesure par ultrasons
Diehl Metering
Actualités

Diehl Metering célèbre en 2021 les trois décennies du développement de sa technologie de mesure par ultrasons de haute précision. Au cours de cette période, elle a commercialisé plusieurs générations de compteurs à ultrasons, améliorant continuellement la technologie par une collaboration étroite avec ses clients.

Au début des années 1990, l'entreprise allemande Hydrometer (qui deviendra Diehl Metering) était l'un des pionniers de la technologie de mesure par ultrasons. À l'époque, l'équipement standard pour mesurer la consommation dans les réseaux de distribution présentait un certain nombre de lacunes, notamment pour le marché de l'énergie thermique.

L'eau des systèmes de chauffage représentait le plus grand défi : souvent de mauvaise qualité, elle contenait régulièrement des traces d'oxyde métallique. Les embouts de mesure des compteurs traditionnels de l'époque utilisaient une technologie magnétique. L'aimant avait l'inconvénient d'extraire des particules métalliques de l'eau, provoquant une obstruction partielle. Les relevés de ces compteurs n'étaient donc pas fiables.

En 1991, Hydrometer, fabricant de compteurs d'eau et thermiques, a saisi une occasion unique de faire durablement la différence sur le marché du chauffage en développant une alternative aux technologies statiques : la technologie par ultrasons. Elle pourrait ainsi relever les défis des fournisseurs de chauffage et conquérir un nouveau segment de clientèle. Elle s'est donc mise immédiatement au travail.

Le compteur d'énergie thermique SHARKY : longue tenue, fiabilité et stabilité de mesure à long terme

La technologie des ultrasons a pour premier avantage de mesurer les débits sans interférer avec le flux d'écoulement, tout en étant moins sensible à la rouille et à l'usure générale. Pour le client, cela signifie : précision à long terme, plus grande tenue dans le temps et meilleure résistance aux eaux de mauvaise qualité.

En 1998, après plusieurs années de R&D, Hydrometer lance SHARKY, son tout premier débitmètre à ultrasons pour le marché du chauffage. Il sera suivi d'une version compacte pour la mesure de l'énergie thermique en 1999. Au cours des années suivantes, l'entreprise a continué à améliorer sa technologie des ultrasons, dévoilant la deuxième génération de SHARKY en 2003. Une année plus tard, la troisième génération du compteur d'énergie compact à ultrasons SHARKY 773 voyait le jour avec des transducteurs et une électronique renouvelés pour mesurer le débit. Il constitue aujourd'hui un élément fondamental de la gamme de compteurs à ultrasons de Diehl Metering.

HYDRUS : le premier compteur d'eau à ultrasons du marché.

En 2008, Hydrometer met sur le marché le premier compteur d'eau à ultrasons du secteur. Pour le compteur HYDRUS, tout commence avec une expérience client aux Émirats.

Hydrometer était présente au Moyen-Orient depuis 2005, lorsque des villes comme Dubaï et Abu Dhabi ont commencé à se développer rapidement. L'eau étant une ressource précieuse dans la région, il était essentiel pour les fournisseurs de bénéficier de compteurs de haute qualité pour garantir une gestion efficace de l'eau. Cependant, les compteurs d'eau de l'époque supportaient mal le sable du désert, omniprésent, qui s'introduisait dans les conduites, provoquant des obstructions et endommageant souvent irrémédiablement les compteurs dont l'espérance de vie ne dépassait pas trois ans.

Pour surmonter ce défi, certains clients d'Hydrometer aux Émirats avaient installé des compteurs d'énergie à ultrasons sur leurs réseaux de distribution d'eau. Mais ceux-ci sont bien plus volumineux que leurs homologues pour l'eau et supportent mal l'humidité. Hydrometer a donc entrepris de développer le premier compteur d'eau à ultrasons du marché.

HYDRUS apportait une solution aux conditions difficiles du désert. Il doit d'ailleurs son nom à la combinaison d'Hydrometer, le nom de la société, et d'US, l'abréviation pour « ultrasons ». Conçu pour résister aux températures élevées et aux forts taux d'humidité, il gère également très bien la présence de sable et d'air dans les canalisations. Avec une telle fiche technique, le compteur HYDRUS était capable de fonctionner durablement partout dans le monde.

Améliorations continues

Depuis le lancement de SHARKY et d'HYDRUS, Diehl Metering est continuellement resté à l'écoute de ses clients pour adapter sa technologie à leurs besoins. La durée de vie de la batterie a été allongée jusqu'à 16 ans, et les deux gammes de compteurs à ultrasons sont désormais disponibles dans tous les diamètres nominaux courants. Une version grands volumes du compteur HYDRUS a récemment vu le jour également.

De nouvelles fonctionnalités, comme la consultation immédiate des informations grâce aux écrans électroniques, ont transformé SHARKY et HYDRUS en compteurs intelligents capables de recueillir de multiples données sur la consommation d'eau et d'énergie, le débit et la température.

Dès 2010, Diehl Metering a intégré sa technologie radio IZAR à tous ses compteurs à ultrasons, remplaçant ainsi l'ancien système par branchement. Grâce à la technologie IZAR, les fournisseurs peuvent immédiatement bénéficier des relevés à distance et de la transmission automatique des données sur réseau fixe, ainsi que du potentiel de l'IoT (internet des objets).

En 2019, le compteur d'énergie à ultrasons SHARKY 775 a été récompensé par l’AGFW, une association indépendante pour l’efficacité énergétique concernant le chauffage, la climatisation et la production combinée de chaleur et d'électricité. Le compteur a reçu pour la cinquième fois consécutive 5 étoiles sur 5 (la note maximale !), une reconnaissance de qualité dont Diehl Metering est très fier.

L'avenir des ultrasons

Trente ans après qu'Hydrometer ait commencé à développer ses compteurs à ultrasons, cette technologie est devenue la pierre angulaire des solutions de comptage intelligent de Diehl Metering. Actuellement, plus de 5,2 millions de compteurs SHARKY et 4 millions de compteurs HYDRUS sont à l'œuvre dans le monde.

L'industrie a largement adopté les ultrasons – 99 % des compteurs de chauffage et de refroidissement reposent désormais sur cette technologie. Sur le marché du comptage de l'eau, les ultrasons ont également toujours le vent en poupe grâce à la combinaison stabilité, durabilité et connectivité unique de cette technologie.

Diehl Metering prévoit de continuer à améliorer son portefeuille de compteurs à ultrasons. Les trois dernières belles décennies ont été le fruit d'une étroite collaboration avec ses clients, et la prochaine innovation sera très certainement en réponse aux nouveaux besoins ou ambitions de ses clients.