La Semaine européenne de la mobilité, un tremplin pour les déplacements plus vertueux

La Semaine européenne de la mobilité, un tremplin pour les déplacements plus vertueux La Semaine européenne de la mobilité, un tremplin pour les déplacements plus vertueux
Diehl Metering

La 21e Semaine européenne de la mobilité s'est tenue du 16 au 22 septembre. Son objectif est d'inciter les citoyens et les collectivités à opter pour des modes de déplacement plus respectueux de l'environnement en ville. Cet événement est l'occasion pour nous toutes et tous de réévaluer nos propres choix en matière de transport. Diehl Metering n'allait pas faire exception !

Organisée par la Commission européenne, la Semaine européenne de la mobilité permet aux autorités locales de tester de nouveaux aménagements et de nouvelles infrastructures, et de recueillir les réactions des citoyens à ces initiatives. L'un des temps forts de cette campagne est la populaire « journée sans voiture », au cours de laquelle les véhicules motorisés sont interdits de circuler au sein des villes. Le 18 septembre, des capitales telles que Paris et Bruxelles sont devenues, le temps d'un dimanche, des zones fermées aux voitures.

Si la semaine européenne de la mobilité est essentielle pour sensibiliser les citoyens à d'autres formes de mobilité, les actions qu'elle promeut doivent s'inscrire dans une démarche à long terme si nous voulons apporter un changement durable. Nous pouvons toutes et tous y prendre part en utilisant des modes de transport plus écologiques, et Diehl Metering y contribue en recherchant activement de nouvelles solutions pour ses employés.

En tant que signataires du Pacte mondial des Nations unies, nous gardons toujours en tête nos objectifs de développement durable, notamment celui d'identifier et de réformer nos activités émettrices de gaz à effet de serre. Nous avons donc lancé un programme de mesure de notre empreinte carbone en recueillant des données sur nos émissions directes (usines, véhicules de société) et indirectes (matériaux, énergie, recyclage, transport, etc.). Parmi ces émissions indirectes figure le trajet quotidien de nos employés. Nous nous devions donc de mener une enquête auprès d'eux pour savoir comment ils se rendent au travail et combien de kilomètres ils parcourent.

Après deux semaines d'enquête, nous avons pu recueillir les avis de 73 % de nos employés. Qu'avons-nous découvert ? En moyenne, nos collaborateurs parcourent 20 km entre leur domicile et leur lieu de travail. En Allemagne, le personnel de bureau est plus incité à télétravailler, ce qui veut dire qu'ils font moins la navette. En revanche, 77 % des employés dans le monde se déplacent encore avec leur véhicule personnel.

Notre objectif à plus ou moins court terme est d'en savoir un peu plus sur nos propres pratiques afin de pouvoir orienter notre communauté vers des choix plus durables – car les résultats de cette enquête nous montrent clairement que des améliorations sont possibles. En privilégiant les transports publics, le covoiturage et l'adaptation de nos pratiques professionnelles (équilibre entre télétravail et travail au bureau), nous pouvons tous contribuer à réduire les gaz à effet de serre et à façonner un avenir plus durable.

You are currently using an outdated Internet browser, which is no longer supported for technical reasons. To use the Diehl website right, please use a modern browser in the latest version, such as Edge, Chrome, Firefox or Safari.

Consent

We would like to use Google Analytics to optimise the design of our website. Through this, Google collects data which is aggregated and made available to us as a statistical overview. By clicking "Agree", you consent to tracking by Google Analytics. This consent is voluntary and can be revoked at any time. If you click "Decline", no tracking will take place. For more information, please see our privacy policy.