please select language

Jamaïque - Fixed Network

Utiliser des technologies intelligentes pour améliorer durablement l'approvisionnement en eau dans les Caraïbes

Le fournisseur d'eau jamaïquain, la National Water Commission (NWC), a trouvé la technologie idéale pour affronter les conditions climatiques et environnementales difficiles de la région en installant 50 000 compteurs d'eau à ultrasons HYDRUS. Le réseau fixe, qui a également été mis en place à Long Mountain, est une étape supplémentaire dans la numérisation de l'approvisionnement en eau de la région.

La National Water Commission (NWC) de Jamaïque est chargée d'approvisionner en eau plus de 400 000 foyers, représentant au total plus de deux millions de personnes. Jusqu'à présent, à cause du manque d'eau dans la région et de l'obsolescence de l'infrastructure, il n'était pas toujours possible de garantir un service fiable.

La Jamaïque connaît des conditions environnementales extrêmes, ce qui entraîne une forte usure matérielle des compteurs d'eau mécaniques, pour la plupart installés à l'air libre. « Outre le taux d'humidité élevé et la lumière directe du soleil, avec des températures pouvant aller jusqu'à 50° C, le sable et les particules qui se déposent souvent dans les tuyaux représentent un problème majeur pour les pièces des compteurs d'eau », explique Stefan Räder, responsable régional de Diehl Metering pour les Caraïbes. Les coups de pression soudains et les mouvements de terrain posent un risque supplémentaire pour le réseau d'eau jamaïcain : les fuites.

Les conséquences négatives pour le NWC sont nombreuses : frais de production d'eau élevés, facturation incorrecte aux clients et faible longévité de vie d'à peine trois à quatre ans pour les compteurs d'eau mécaniques. Le processus de relevé des compteurs individuels est lui aussi extrêmement chronophage et à forte intensité de main-d'œuvre.

Parallèlement à ses efforts d'intégration d'améliorations durables de l'approvisionnement en eau et des réseaux, la NWC s'attache également à minimiser les problèmes liés à l'eau non facturée (l'eau non facturée est l'eau entrant dans le réseau de distribution mais ne pouvant pas être facturée pour diverses raisons, par exemple un mauvais relevé de la consommation).

Après que la National Water Commission jamaïcaine a terminé ses tests intensifs sur le terrain des compteurs d'eau statiques de divers fabricants pendant 1 an et demi, elle a opté pour l'installation de 50 000 compteurs d'eau à ultrasons HYDRUS de Diehl Metering.

D'installation simple plug & play et ne nécessitant pratiquement aucune maintenance, les compteurs d'eau à ultrasons HYDRUS sont la solution idéale pour les conditions extrêmes de la Jamaïque. Et grâce au module radio intégré, les relevés mobiles (Walk-by/Drive-by) peuvent être effectués immédiatement, sans qu'il faille paramétrer le compteur d'eau.

Un réseau fixe de relevé automatique de 525 résidences résidentielles a également été installé dans le cadre d'un projet pilote à Long Mountain, Kingston. Les données sont transmises toutes les heures, permettant à la NWC de surveiller de manière centralisée l'intégralité du réseau de distribution au moyen du logiciel IZAR de Diehl Metering. Les différences entre les quantités intégrées au réseau et sortant du réseau sont donc détectées et signalées automatiquement par une fonction d'alarme.

« Les compteurs HYDRUS offrent de nombreux avantages, pour la NWC mais aussi pour nos clients. Ils nous permettent d'améliorer durablement l'approvisionnement en eau ainsi que la gestion des réseaux, tout en limitant les plaintes liées à la facturation, puisque la fiabilité des compteurs est garantie tout au long de leur cycle de vie. »

Mark Barnett, NWC (Président de la NWC)

La technologie idéale pour l'approvisionnement en eau de la Jamaïque : les compteurs d'eau à ultrasons HYDRUS n'ayant aucune pièce mobile, ils ne sont pas affectés par les dépôts. Grâce à leur construction robuste, ils peuvent aisément supporter les coups de pression. Avec une batterie d'une durée de vie pouvant aller jusqu'à 12 ans, les compteurs HYDRUS peuvent égaler la durée de vie d'au moins trois compteurs d'eau mécaniques. Le comptage par ultrasons ne peut pas être manipulé et indique toujours la quantité consommée exacte pour les hauts débits comme les bas débits.

Le réseau fixe, qui a été installé dans le cadre du projet pilote, détecte et localise précisément les pertes liées à des fuites grâce à une surveillance centralisée permanente. Pour les clients finaux, un approvisionnement fiable représente une nette amélioration de leur qualité de vie.

En outre, le nouveau réseau fixe ouvre de nouvelles possibilités à la NWC, jetant les bases d'une infrastructure de comptage intelligent complète pour l'avenir. Les données, intégralement relevées chaque heure, peuvent être analysées en détail et visualisées dans le logiciel IZAR. Cela permet une facturation plus transparente et facilite la planification du réseau en fonction des besoins.

  • Plus de 2 millions de personnes ont besoin d'un approvisionnement en eau, mais l'infrastructure est obsolète et l'eau est généralement rare.

    • Les compteurs d'eau installés à l'extérieur sont exposés à des conditions climatiques extrêmes, telles que de forts rayons du soleil.

      • Le compteur à ultrasons HYDRUS surpasse d'un tiers la performance des compteurs d'eau traditionnels.

        Diehl Stiftung & Co. KG © 2018